Portraits

Le peintre se passionne pour les portraits des Maîtres de la ’Hassidouth‘ Habad. Il explique lui-même que la difficulté de réaliser un tel portrait réside dans le fait de ‘pouvoir regarder le modèle’. En effet, du fait que le modèle est empreint de sainteté, le peintre ne peut pas toujours regarder son modèle. Aussi, la réalisation d’un tel portrait exige que l’artiste travaille sur lui-même. Chaque portrait est une aventure en soi. Pas seulement dans la réalisation d’une image mais aussi dans le fait de s’élever et de se sanctifier. Plus il y parvient plus il lui est donné de voir la beauté véritable.

Seas and Oceans

La ‘Hassidouth enseigne que la mission d’un juif consiste à faire de ce monde matériel une demeure spirituelle pour D.ieu. Par ses tableaux réalisés sur des palettes de bois, qu’il  trouve la plupart du temps abandonnées sur le bord d’un trottoir ou dans un terrain vague, l’artiste brise la limite entre le terrain vague et les vagues de la mer. Il avoue d’ailleurs à qui veut bien l’entendre le choc visuel que lui fit la vue de l’océan pacifique quand il voyagea à Bora –Bora. De fait le peintre semble de plus vouloir quitter le bout du monde, qu’il continue d’imaginer devant ces palettes échouées sur le ravage urbain  et qui échappent totalement à nos regards.